samedi 8 avril 2017

Le chant du cœur - Amy Harmon

Titre : Le chant du cœur
Titre original : The song of David
Auteure : Amy Harmon
Date de sortie : 13/04/2017
Young adult


Résumé :

Parce que c'était lui, parce que c'était elle : le chant de deux coeurs à l'unisson.
" Pour moi, le paradis, c'est la cloche qui annonce le début d'un match de free fight, l'adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C'est la foule indistincte qui scande mon nom et l'adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu'à ce que je rencontre Millie.
Jusqu'à ce que je change. Si l'octogone était mon paradis, alors Millie était l'ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m'a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l'on ne pense pas gagner. "


Mon Avis :

Tout d'abord je tiens à remercier Les Éditions Robert Laffont et Collection R pour m'avoir permis de découvrir ce roman via le site Netgalley. Lorsque je l'ai vu s'afficher sur le site, je n'en revenais pas. Merci !

Dans Le chant du cœur donc, Moïse nous fait découvrir l'histoire de Millie et Tag .. C'est un peu particulier en fait, et j'avoue au début j'ai eu du mal à comprendre pourquoi ce choix.. Mais c'est ce qui fait aussi une belle part de la beauté de ce livre.

David Taggert est l'ami de Moïse : dans La loi du cœur, il était dépressif depuis que sa sœur Molly avait disparue, puis retrouvée assassinée.. Dans Le chant du cœur, il disparait, laissant à Millie des cassettes- personne ne sait donc pourquoi Tag a disparu..

Tout au long du roman on alterne donc entre le point de vue de Moise et la voix de Tag qui nous raconte son histoire depuis le début. Et évidement, tout du long on se demande qu'est-ce qu'il s'est passé pour que Tag disparaisse comme ça. Vous l'avez donc certainement compris, on attends très longtemps avant de se douter de quoi que ce soit.. Et je dois quand-même le dire, par moment, ça m'a un peu dérangée mais malgré ça et malgré quelques petites longueurs, j'ai tout aimé. L'idée de garder le suspens, le fait nous faire découvrir l'histoire de Millie et Tag à travers des cassettes, tout en se demandant où il est maintenant, tout ça, a fait que j'ai ressenti 1000 et unes émotions au court de cette lecture..
En fait très vite je me suis attachée à Millie tout d'abord, ensuite à son frère Henry, qui je pense est mon personnage préféré du livre.. Je me suis inquiétée pour Tag ! A la fois j'étais pressée de savoir pourquoi il avait disparu, et en même temps j'avais peur de ce qui lui était arrivé. Je lisais donc en étant pressée d'arriver au bout, tout en ayant peur de le terminer. D'ailleurs j'ai reposé le livre très souvent, car par moment j'avais besoin de reprendre une bouffée d'oxygène.. Lorsque je lisais c'était comme si j'avais un espèce de tout petit nuage d'angoisse au dessus de la tête, avec une petite boule d'espoir et de bonheur dans le cœur.. Le sourire au lèvre avec à la foi des larmes aux yeux .. et même lorsqu'on sait enfin ce qui se passe, on n'est toujours pas au bout de nos angoisses, et ça donne encore plus de poids à l'histoire ..

Amy Harmon est une de mes auteurs qui m'aura le plus chamboulé le cerveau au fil de mes lectures. Lorsque je lis ses histoires je ressens un espèce de concentré d'inquiétude, d'espoir et d'amour pour ses personnages, mais x1 000 ..

Je ne peux pas vous dire ce que j'ai ressenti concernant la révélation car pour les gens qui me connaissent, ça vous mettrait trop sur la voix, et vraiment, ce livre il faut le lire sans savoir. Faut le lire à l'aveugle .. Juste sachez que le suspens est à son comble, et vous devrez arriver à la dernière page pour vraiment savoir tout le fin mot de l'histoire.

En conclusion, c'est un coup de cœur ce livre. Il m'aura fait passer par toutes les émotions, et pendant toute ma lecture j'avais l'impression d'avoir de nouveaux gens dans ma famille.. Plus que des amis, je voulais les adopter, les serrer dans mes bras.. J'ai adoré Millie et sa force de caractère, son courage, Henry lui, m'a fait rire à plusieurs reprises, il m'a profondément touchée, et je pense que c'est mon personnage préféré parmi tous les personnages de Amy Harmon .. Tag bien entendu est aussi particulier dans mon cœur, mais quand vous connaîtrez son histoire vous comprendrez pourquoi il ne m'a pas autant touchée qu'il ne l'aurait dû.


En résumé, voici mon avis que j'ai posté dès que j'ai refermé mon livre hier soir, sur le site de Goodreads :
Mon avis hier, dès que j'ai terminé le livre, sur Goodreads :
J'ai hésité entre 4 ou 5 étoiles. c'est clairement un coup de cœur. j'aime ce livre à un point. c'est indéfinissable. . je pense qu'il me marquera encore plus que La loi du cœur par son histoire, ses personnages et le message que l'auteure partage avec nous.. c'est je crois le seul roman qui m'aura tenu en haleine jusqu'à la toute dernière page.. dès le départ je sentais cet espèce de nuage angoissant au dessus de ma tête. . dès les premières lignes je sentais que ce roman allait me bouleverser mais j'étais loin d'imaginer à quel point l'auteure allait me rendre dingue, amoureuse, inquiète pour ses personnages. j'ai aimé tout le monde et j'aurais aimé les prendre dans mes bras, les réconforter et les rassurer.. Henry est je crois le tout premier qui m'a fait fondre..

bref.. je suis amoureuse de ce livre..
vous allez certainement me demander pourquoi 4 étoiles seulement ? ? juste parce que c'est un livre que je ne compte pas relire. . mais c'est un coup de cœur c'est certain car ces personnages, Henry, Millie et surtout Tag ont leur place dans mon cœur.. un place très spéciale.

C'est donc le 4è roman de Amy Harmon que je lis. : j'ai découvert sa plume avec Nos faces cachées (ma première lecture qui m'a fait vraiment pleurer des larmes), puis j'ai continué avec L'infini + un, pour enfin lire La loi du cœur, la première histoire de Moïse ..

💖 Ma Note : 19/20 💖





Extraits :
— Ouais ?
— L’prends pas mal mais… puisque tu sais qu’y a autre chose et que c’est pas flippant de l’autre côté. Que c’est pas si terrible que ça. Que c’est pas les zombies de l’apocalypse, le feu, le soufre et tout ça… Pourquoi tu restes ?
       Il avait parlé si bas et avec une telle émotion dans la voix que je me demandais si ma réponse, si tant est que j’en aie une, pourrait l’aider d’une quelconque manière. Il m’avait fallu une bonne minute de réflexion, mais finalement, j’avais décidé d’être honnête.
— Parce que je serai toujours moi. Et que tu seras toujours toi.
— Qu’est-ce que tu veux dire ?
— On ne peut pas échapper à soi-même, Tag. Qu’on soit ici ou là-bas, à l’autre bout du monde ou dans un hôpital psychiatrique de Salt Lake City. Je suis Moïse et tu es Tag. Et ça ne changera jamais. Alors, qu’on trouve le moyen ici ou qu’on le trouve là-bas, faudra toujours qu’on assume. Et la mort n’y changera rien
— Henry ? À qui je dois botter le cul ?
— Tu peux pas.
— Je peux pas quoi ? Botter le cul d’un géant ? 
 Je repensais à cette drôle d’histoire de géants qu’il nous avait sortie on ne sait d’où.
— Pas d’un géant. D’une fille, a-t-il chuchoté.
— Une fille !
 Je n’aurais pas été plus surpris s’il m’avait dit que c’était Millie qui lui avait collé son poing dans la figure.
— Ma copine.
 J’ai secoué la tête.
— Moi, j’appelle pas ça « une copine », Henry ! Les copains s’amusent pas à te tabasser. 
 Il a tourné les yeux vers moi et haussé les sourcils d’un air incertain. Touché !
— Enfin, ils s’amusent pas à te tabasser, sauf si c’est toi qui le leur demandes, forcément. (Je m’étais repris en pensant à tous les potes qui s’amusaient à me taper dessus à la salle quasi tous les jours.) Qu’est-ce que tu lui as fait ? Tu lui as dit quelque chose qui lui a pas plu ? Ou c’est elle qu’est assez tordue pour prendre plaisir à faire du mal aux autres ?
— Je lui ai dit qu’elle ressemblait à un lutteur de sumo, a avoué Henry à voix basse.
— Tu lui as dit QUOI ? (Je m’en étranglais.) Sérieux, Henry, me dis pas que tu lui as balancé ça !
— Je faisais de la danse et je pratiquais la gymnastique avant. Salto, pirouette…, je savais tout faire. Et je n’avais pas besoin de barre. Tout comme je n’avais pas besoin de canne pour remonter la rue, faire la course, jouer avec mes copines et vivre ma vie. Mais ce n’est plus possible. Cette barre en métal me donne la chance de pouvoir encore danser. Je n’ai pas besoin de voir pour danser dans cette cage. Si ça veut dire que je ne suis pas une fille distinguée, eh bien tant pis. C’est une petite partie de mon rêve à laquelle j’ai dû renoncer. Mais je préfère un rêve imparfait que pas de rêve du tout.
— Henry, les filles de la salle et les filles du bar ne sont pas mes copines.
 Enfin si, c’étaient mes copines, mais pas comme tout le monde l’imaginait. J’aimais bien les filles, les filles m’aimaient bien, mais il n’y avait rien de sérieux là-dessous. Ces filles étaient des copines, pas mes petites copines. 
— Et Amélie ? m’a-t-il lancé, tout en continuant à marcher. 
— Millie n’est pas ma copine non plus. 
— Va te faire foutre, Tag !
— Amélie ! T’as de la visite !
 En passant devant elle pour descendre les marches que je venais de remonter, je lui ai fait un clin d’œil. 
— Ne va pas tout bousiller, Tag Taggert, a-t-elle sifflé entre ses dents. Elle a déjà eu assez d’emmerdes comme ça dans la vie. Il s’agirait de pas en rajouter, OK ? Alors, soleil radieux, roses, baisers, adoration, voilà le programme. À toi de jouer ! Et pas d’entourloupe !
— La mort, c’est pas un problème pour moi. J’me suis fait à l’idée. Mais mourir… mourir, c’est autre chose. J’ai peur de mourir, Mo. J’ai peur de pas être assez fort pour les gens qui m’aiment. J’ai peur du mal que je vais leur faire.

— Je t’aime, Millie. Et j’ai jamais rien ressenti d’aussi dingue. J’ai jamais ressenti un truc aussi incroyable. J’arrive pas à garder ça à l’intérieur, cette émotion. Mon cœur est pas assez gros. Alors, à chaque fois que t’es dans les parages, ça déborde. Ça me sort par la bouche, par les yeux, par les oreilles. Ça me sort par le bout des doigts. Ça me fait marcher plus vite, parler plus fort, me sentir plus vivant. Toi aussi, tu ressens ça, Millie ? Est-ce qu’avec moi tu te sens plus vivante ?


Je m'arrête là pour ne pas aller trop loin dans le roman.. J'ai tellement, tellement d'extraits que j'ai envie de partager.. Je me retiens de pas tout vous mettre... Mais lisez ce livre à l'aveugle,c 'est encore mieux ;)

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ouiiii <3 mais faut avoir le coeur solide hein :p
      ;)

      Supprimer
  2. Ohlala super, c'est ma prochaine lecture, j'ai encore plus hâte de le commencer ! Très jolie chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii <3
      J'espère que tu aimeras ! j'irai voir ta chronique ;)

      Supprimer
  3. En quelques mots : La fin m'a tuée ! Si non j'ai trouvé que cette duologie était super bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi une des fins qui m'aura le plus marquée je pense ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...