mardi 11 février 2020

Everyday Heroes #1 - K. Bromberg

Titre : Everyday Heroes #1
Auteure : K. Bromberg
Date de Sortie : 06/02/2020
Editeur : Hugo Roman
New Romance

Résumé :


Emmy de retour dans sa ville natale, retrouve Grant, 20 ans après qu'elle l'ait rencontré sur les bancs de l'école, à l'âge de 8 ans, et sans que les blessures du passé n'aient entamé l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

Grant Malone, devenu agent de police, reconnaît instantanément en la femme audacieuse et pleine de vie qu'est devenue Emmy Reeves, la petite fille timide dont il était amoureux petit garçon.

Certes, leur amour paraît impossible, Grant connaît mieux que quiconque le passé trouble d'Emmy. Mais quitte à braver la loi, il est déterminé cette fois, à ne pas la laisser repartir.

Mon Avis :

Ce roman m'a fait envie à la seconde même où j'ai vu la couverture, avant même de lire son résumé. Ayant adoré Sweetheart, je m'suis jeté dessus dès son arrivée.
La première chose que j'ai envie de vous dire sur cette lecture, c'est que je n'en suis pas ressortie indemne. Tout d'abord, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. Pourtant, Grant est super, un vrai BBF patient et attentionné. Quant à Emmy, je pense qu'elle avait tout pour être attachante..
Vous devez donc surement vous dire : ba alors? qu'est-ce qui coince ?

Tout d'abord, je suis partie avec beaucoup d'attente ! Limite j'étais sûre d'adorer avant même d'ouvrir le bouquin.. Puis j'ai commencé à faire défiler les pages, et plus j'avançais, plus j'étais frustrée : c'est la première fois en 5 ans que la longueur des chapitres d'un livre me dérangeait. J'avais l'impression que dès que je commençais à rentrer dans l'histoire, pouf, le chapitre se terminait et c'était comme si tout allait vite, alors qu'en fait, il ne se passait finalement pas grand chose puisque les chapitres faisaient 3-4 pages. Vraiment, je n'arrivais donc ni à rentrer dans l'histoire, ni à m'attacher aux personnages.
A partir de là, j'ai commencé à déchanter. Ce qui fait que plus ça allait, plus je focalisais sur les points négatifs et je n'étais plus dans le mood.. puis sont arrivés quelques passages qui m'ont presque mise hors de moi. J'étais en colère car j'aurais franchement voulu être avertie pour 2 sujets traités. J'veux dire.. certains passages m'ont vraiment dérangé, et comme je n'étais pas attachée aux personnages, j'avais l'impression que le seul truc auquel je pouvais me raccrocher me tombait d'un coup, violemment en pleine tronche. J'en étais donc arrivée au point de non retour.. Je lisais en survolant les pages, pressée de savoir juste comment allait se terminer l'histoire en arrière plan. En fait, c'est cette histoire-là qui m'a permis de tenir..

En conclusion, je suis hyper déçue d'avoir mal vécu cette lecture. Les chapitres courts, les chapitres du présent et ceux du passé écrits tous de la même manière, sans changement de style (j'aurais aimé voir, comme dans d'autres romans du texte en italique par exemple pour qu'on comprenne qu'il s'agissait de rêves, ou titre de chapitre avec "20 ans plus tôt") ne m'ont pas aidé à apprécier la lecture elle-même.. J'en attendais tellement. Et puis faut dire que Grant et sa famille m'ont quand même plu, mais pas assez pour me faire oublier mes blocages..

Je lirai donc les tomes des frères de Grant qui sortent les mois prochains, mais j'avoue, je verrai à la baisse mes attentes pour ne pas tomber à nouveau des nues, et peut-être que je serai agr"ablement surprise..

Spoiler Alert sur les sujets qui m'ont dérangé : ne lisez pas si vous ne voulez pas savoir de quoi il est question !!!
L'histoire traite de viole et de scarifications. D'habitude, j'arrive à supporter mais j'aurai aimé être prévenu avec une note de l'auteure ou un avertissement de la maison d'édition avant le début de l'histoire. Le passage où Emmy se scarifie, même s'il est pas long, m'a franchement marquée (d'ailleurs, je ne garde que ce souvenir en tête).. J'trouve que pour les personnes sensibles, c'est malaisant.. ajoutez à cela les chapitres mal présentés.. j'étais perdue entre les chapitres du présents et du passé.. même quand certains commençaient par des rêves.. j'étais perdue car rien ne montrait le changement.. 


Je remercie les éditions Hugo New Romance pour ce service-presse.

Ma Note : -/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...