mercredi 7 novembre 2018

The Player #1 - K Bromberg

Titre : The Player #1
Auteure : K. Bromberg
Date de Sortie : 04/10/2018
Editeur : Hugo Roman
New Adult


Résumé :


"Jouer sa vie ou gagner son amour ?"

Easton Wilder, est le lanceur vedette de la MLB. Beau, charmeur, il va et vient à son aise sur le terrain. Victime d'une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur qu'on puisse trouver. Malheureusement ce dernier envoie sa fille à sa place. Scout est bien déterminée à se montrer à la hauteur de la réputation de son père (personne ne sait que celui-ci est gravement malade et n'a plus que quelques mois à vivre).

Assurer la rééducation d'Easton Wylder est pour elle la voie royale pour honorer cette promesse. Mais, ce que redoutent par dessus tout Easton et Scout, c'est de tomber amoureux. Alors quand l'étincelle se sera produite, quand les limites seront franchies, pourront-ils résister au feu de la passion ou l'un des deux voudra t-il s'en affranchir pour s'y consumer ?

Le Cliffhangher, de la fin du tome 1, pousse forcément à vouloir lire le second volume.

Mon Avis :

Ayant adoré le roman Sweet Heart de K. Bromberg, j'étais curieuse de réitérer mon expérience. Il faut dire que je n'ai pas lu sa saga phare "Driven"..

Vu la dernière phrase d'accroche de la 4è de couverture, je m'attendais à ce que l'attente de la suite soit insurmontable.. J'ai donc trouvé plus judicieux d'attendre la sortie de The Catch pour me lancer dans cette lecture.

Dès les premières dédicaces présentes dans le roman, je m'attendais à vraiment adorer.. (Jay crownover, Jennifer L. Armentrout, S. C. Stephens, Kylie Scott, entre autres, ne tarissent pas d'éloges sur ce roman) c'était donc pour moi, une valeur sûre avant même de commencer ma lecture.

Je vais être pour une fois directe : je viens de refermer mon livre, et la première chose que j'ai envie de dire, c'est que.. je resterai probablement traumatisée par le nombre de fois où j'ai lu le mot "putain" .. J'ai même compté : il y est écrit 88 fois ! Par moments, on le trouve même 2 fois sur la même page.. du coup, j'ai été perturbée 86 fois.. J'en étais arrivée à un point où je riais en le voyant..

Mais bon, venons-en aux personnages et à l'histoire ..

Scout est la kiné de Easton. Suite à une blessure et un contrat qu'il a signé alors qu'il souffrait, il se retrouve avec une pression de dingue : il doit vite se remettre s'il ne veut pas se voir viré de l'équipe. Il a un père qui m'a paru dès la première apparition complètement antipathique (et très cliché) .. il m'a d'ailleurs fait penser à Dan, dans les Frères Scott..
Scout,quant à elle, a la pression de son père sur les épaules.. Son père étant mourant, elle se doit de reprendre le relais.. Et elle doit en prime garder le secret ..

A partir de là, bien évidement, la romance ne peut qu'aller très vite.. j'ai donc adoré le début, l'espèce de rapprochement. le côté amour interdit, le bad boy qui en fait n'est pas ce qu'il fait paraître..
Le truc c'est que je n'ai pas eu le temps de sentir l'amour naissant dans le couple qu'ils étaient déjà en train de faire craque craque.. et comme vous le savez certainement, avec moi c'est ce moment là dans les romances qui fait que je vais accrocher ou non à nos personnages... ici j'ai donc vu le côté érotique arriver avant la romance.. ajouté donc à ça les "putain" à répétition , je vous laisse imaginer dans quel humeur j'étais en tournant les pages..
Je ne me suis donc pas vraiment attachée aux personnages, Scout m'a d'ailleurs assez souvent agacée, et Easton ne m'a pas super émue.. Pourtant, je sentais qu'ils avaient tous du potentiel.. mais je ne sais pas comment expliquer mieux.. j'ai lu jusqu'au bout, mais il me manquait le côté "romance" et surtout des moments choupinou je pense..

Je suis allée quand même jusqu'au bout, car la 4è de couverture me laissait croire que la fin allait être atroce.. et même là, j'ai été clairement déçue. Avec tous les avis que j'ai vus sur Twitter notamment, je m'attendais à un truc qui allait me bloquer la machoir... et malheureusement j'suis juste restée dubitative..

En résumé, je dirais que j'ai passé un moment de lecture assez intéressant pour avoir envie de terminer l'histoire, je lirai donc la suite car je ne veux pas - je ne PEUX pas - rester avec cette sensation de manque de quelque chose, et j'espère vraiment que la suite sera meilleure (j'y crois sincèrement, car je sais que c'est possible.. je le répète : j'ai adoré Sweet Heart .!!)
Mon Sweet Heart dédicacé par K. Bromberg (qui est super gentille) au Festival New Romance 2018, il y a déjà presque 3 semaines !)


Je remercie les éditions Hugo Roman pour ce service-presse.

Ma Note : 14/20

2 commentaires:

  1. Je trouve ton analyse assez proche de la mienne. J'ai bien aimé le personnage d'Easton que j'ai trouvé mignon comme tout, mais Scout m'a parfois beaucoup soulée ^^"
    J'avais aussi tiqué sur le nombre de "putain", même si je les ai pas compté ha ha ! Surtout venant d'Easton.
    Quant à la fin même chose que toi, je m'attendais à rester sur les fesses, mais en fait non. Elle est surprenante et donne envie de lire la suite, mais pas au point de se taper la tête contre les murs, comme ça a pu m'arriver avec certains bouquins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ouiiii, cette fin n'avait rien de si surprenante que ça en fait :(

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...