vendredi 11 décembre 2015

Les royaumes invisibles T4 - Julie Kagawa

Titre : Le prince éxilé
Tome 4 de la Saga : Les royaumes invisibles
Auteur : Julie Kagawa
Saga, Fantastique, féérique, jeunesse, magnifique..



!!! Attention !!!

 Ce Livre est la suite de "Le serment d'une reine"
Donc si vous ne l'avez pas lu, je vous conseille de passer votre chemin pour ne pas être spolié.


Résumé :

Je préfère ne pas vous donner de résumé. Personnellement je ne l'avais pas lu avant de lire le livre, et je pense que garder le suspens est encore mieux.


Mon Avis :

J'ai terminé ce livre hier soir. Depuis je suis encore toute retournée..
J'étais déjà traumatisée à la fin du tome 3, et je n'avais qu'une envie, me jeter sur ce tome pour enfin, calmer mon petit cœur qui souffrait le martyr ...
C'est difficile de vous donner mon avis, ne sachant pas si vous avez déjà lu cette saga, si vous en avez lu que quelques tomes, ou si vous les avez tous lus.. Donc je vais tenter de faire simple, sans spolier..

Que dire?! Tous les personnages m'ont bluffée ! Tous ! En général, je ne pense qu'aux personnages principaux, le gars, et la fille... Mais là ! Ils m'ont tous touchée, chacun à leur manière.. Je suis passée par tout plein d'émotions, durant cette lecture, pas seulement grâce à Ash, mais grâce à tous ceux qui le suivent dans sa quête ! Au début, j'ai même eu les larmes aux yeux !! Oui, au début du livre, c'est dire !!!
encore une fois je ne peux pas trop en dire car je ne sais pas si vous l'avez lu ou non .. Mais vraiment, l'auteure a su me rendre dingue durant ma lecture.. Je ne savais plus si je devais aimer ou détester un personnage, j'ai réussi à tomber presque amoureuse d'un personnage secondaire, j'ai même eu de la tendresse pour le grand Méchant Loup ! Faut l'faire ! Bref... tout ça pour dire que finalement, je ne sais pas à quel point j'ai eu un coup de cœur pour ce tome.. J'aovue, à un certain moment, j'ai trouvé le passage long, et j'étais tellement anxieuse, que j'avais envie de tourner les pages sans les lire.. Mais waw !!
Et puis j'ai oublié de dire ! Dans ce tome, on part à l'aventure avec Ash, et ça fait du bien d'être dans sa tête, d'apprendre à le connaître, on le comprend donc mieux (et on l'aime encore plus :D  )
En conclusion, pour ce tome, c'est encore une fois un bon gros coup de cœur !

N.B. : Je compte faire dans la journée, une chronique spéciale saga Les royaumes invisibles pour donner tout mon ressenti, au fil de ces 2 semaines de lecture... Car il faut bien ca, pour une saga aussi merveilleuse !

Ma Note : 19,99/20


Extraits :
"- Tu viens ou pas, Cait Sith ?
Il eut un regard dubitatif vers le radeau, et ses moustaches frémirent.
- Je suppose qu'il va falloir, si je veux vous voir arriver au Bout du Monde.
Il se mit sur ses quatre pattes, banda ses muscles pour sauter du tonneau, mais hésita au moment de sauter.
- Cependant, je formulerai l'avertissement suivant : si jamais je finis dans l'eau parce qu'un imbécile s'est amusé à secouer ce bateau...
Il coucha ses oreilles en regardant Puck, lequel lui adressa un regard faussement innocent.
- Je connais plusieurs sorcières qui se feront une joie de jeter un sortilège particulièrement puissant sur la tête de l'imbécile en question !
- Si j'avais eu une faveur chaque fois que quelqu'un m'a dit ça..., commenta l'intéressé."


"
- Vous croyez peut-être que je ne regrette pas ce que j’ai fait, chaque jour depuis celui-là ? Vous avez perdu Ariella, mais moi, je vous ai perdus tous les deux ! Croyez-le ou non, mais je vous assure que j’en ai souffert, Ash. C’en était au point où je me réjouissais de nos duels improvisés, parce que c’était les seuls moments où je pouvais vous parler. Pendant que vous vous démeniez pour me trouer la peau !

- Ne compare pas ta perte à la mienne. Tu n’as aucune idée de ce que j’ai traversé, ni de ce que tu as causé !
- Parce que vous croyez vraiment que je ne sais pas ce que c’est, de souffrir ? Il secoua la tête en me dévisageant.
- Ou de perdre quelqu’un ? J’existe depuis bien plus longtemps que vous, prince ! Je sais ce qu’est l’amour, moi aussi. Ce n’est pas parce que nous avons une façon différente de le vivre que je n’ai pas mes propres cicatrices.
- Nommes-en une, le provoquai-je. Cite-moi un seul cas où tu ne…
- Meghan Chase ! hurla-t-il, me réduisant au silence. Parfaitement,
Votre Altesse. Je sais ce que perdre quelqu’un signifie. J’ai aimé Meghan avant même qu’elle ne me connaisse. Mais j’ai attendu. J’ai attendu parce que je n’ai pas voulu mentir sur mon identité. Je voulais qu’elle sache la vérité avant toute chose. Alors j’ai patienté, et j’ai fait ce que j’avais à faire. Je l’ai protégée pendant des années — des années, prince ! — , attendant mon heure, jusqu’au jour où elle est partie au pays de Nulle Part chercher son frère. Puis vous êtes arrivé. Et j’ai vu la façon dont elle vous regardait. Pour la première fois, j’ai eu envie de vous tuer aussi furieusement que vous vouliez me tuer. Alors voilà ! dit-il en jetant ses dagues vers moi. Elles se plantèrent dans le sol, juste devant mes pieds.
— J’en ai assez de me battre. Vous voulez votre revanche ? Il se redressa et écarta les bras en croix tout en me regardant droit dans les yeux.
— Prenez-la ! Nous sommes exactement là où Ariella est morte, là où tout a commencé. Me voilà, Ash : vous pouvez me frapper. Je n’opposerai aucune résistance. Finissons-en…

Je me raidis, bandant mes muscles pour passer à l’acte. Robin Goodfellow mourrait aujourd’hui. Il fallait que cela se termine ainsi. Peu importait qu’il ait perdu autant que moi dans l’histoire, que sa douleur ait été aussi grande que la mienne, et qu’il aime Meghan suffisamment pour se mettre en retrait avec grâce. Peu importait que son amour soit fort au point de seconder son ennemi juré dans sa quête impossible, juste pour la rendre heureuse. Il était là non pour moi, mais pour Ariella. J’avais prononcé un serment, en cet endroit même, et je devais l’honorer."
"Puck jeta alors un coup d’œil par-dessus son épaule et poussa un cri d'indignation.
- Hé !
Il se retourna et se dirigea a grands pas vers le feu, en gesticulant comme un forcené. Il n'y avait plus de viande sur la broche.
- Mon lapin ! Grimalkin, espèce de sale bestiole sournoise ! Profites-en bien, parce que le prochain truc rôti que je mangerai, ce sera surement toi ! "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...