lundi 7 novembre 2016

La douce caresse d'un vent d'hiver - Sarah Morgan

Titre : La Douce Caresse d'un Vent d'Hiver
Les frères O'Neil #3
Auteur : Sarah Morgan
Date de sortie : 26/10/2016

Résumé :

Cet hiver, Tyler O’Neil, ex-champion de ski, ancien bourreau des cœurs et désormais père célibataire, n’a qu’une seule mission : tout faire pour que sa fille, Jess, passe le meilleur Noël de sa vie. Le fait que sa meilleure amie Brenna emménage temporairement dans son chalet n’est qu’une délicieuse distraction qu’il se doit d’ignorer. Leur relation est la seule qu’il n’ait jamais détruite, et il est hors de question d’y remédier.

Brenna Daniels, skieuse professionnelle, connaît tout des risques et périls d’un amour non partagé : elle aime Tyler depuis des années. Vivre avec lui est une véritable torture : comment peut-elle se comporter en amie alors qu’il dort dans la chambre d’à côté ? C’est alors que Tyler l’embrasse. Soudain, la relation dont elle a toujours rêvé semble à portée de main. Se pourrait-il que ce Noël voit ses rêves de bonheur se réaliser enfin ?

Mon Avis :

Tout d'abord je tiens à remercier Netgalley et Harlequin pour m'avoir permis de terminer ma lecture en ebook.. Lorsque j'ai fait la demande pour le lire en numérique, je n'ai pas pu résister et attendre la réponse, j'ai foncé m'offrir le livre: la couverture est tellement splendide !
Mais j'avoue, en ce moment j'ai du mal à lire en format papier, et donc lire avec ma liseuse à été un pure plaisir ..

Maintenant venons en au livre en lui-même, l'histoire : Depuis La danse hésitante des flocons de neige, le premier tome de cette série, j'ai eu un coup de cœur pour Tyler : dès le départ je voulais connaître son histoire. Faut dire que c'est un des rares BBF qui soit en même temps père célibataire.. Donc évidement, je lui souhaitais à lui aussi une belle vie, et comme Brenna est une jeune femme très attachante, je voulais absolument les voir ensemble..

Alors, pour être honnête, je dois vous dire qu'il n'est pas aussi bien que le tome 1 selon moi.. Bon faut dire qu'avec Kayla, et Jackson, la barre était très haute.. Et quand on sait que j'ai eu du mal avec le tome 2, j'avais une petite appréhension en commençant le tome 3.
Mais Sarah Morgan est vraiment talentueuse !! Ce tome est époustouflant.. Même si je n'ai pas retrouvé la magie, et le côté féérique du premier, l'histoire, les révélations, sont plus profondes et plus émouvantes..

En fait, ce n'est pas seulement l'histoire entre Tyler et Brenna qui m'a plu, comme pour les tomes précédents, ce qui fait tout le charme de cette saga, c'est tout l'esprit de famille, la solidarité entre frères et amis, les conseils et coups de pouce qu'ils se donnent les uns les autres.. L'Amour, les Amours en fait, fraternels, paternel, et aussi tous les sentiments qu'on ressent au fil des pages pour tout les personnages, même les personnages détestables on ressent cette haine d'ailleurs..

Du coup vous l'avez compris j'espère, j'ai vraiment, vraiment vraiment beaucoup super aimé !!!

Juste une petite chose : C'est dommage que ça se termine là, maintenant, car j'en aurais voulu plus !
Encore une fois j'ai aimé tous les personnages, et détesté 2 autres..
Le début était un peu lent peut-être, mais la seconde partie du livre est parfaite !

Merci Sarah Morgan ! et Harlequin pour nous offrir ces bons moments de lecture !! J'espère que nous aurons la chance de découvrir d'autres romans de cette auteure. En plus les couvertures sont juste magnifiques, dommage que le tome 2 en grand format n'ait pas la même couverture que son format poche par contre ;)

 

Ma Note : 18/20

OR


Extraits :
— Toi aussi, tu sais que tu peux tout me dire ?
Jess hocha la tête en prenant un air adulte.
— La vie, c’est vraiment la lose, des fois, déclara-t-elle gravement.
Faisait-elle allusion à sa vie ou à la sienne ? Dans le doute, il choisit de rester en terrain neutre.
— Les événements se passent. La vie se passe. Quand on ne peut rien changer à ce qui arrive, on accepte et on s’arrange pour faire avec. Mais, s’il y a moyen de rendre les choses moins cruelles, il ne faut pas hésiter à agir.
— Jure-moi que tu ne le diras pas à papa.
— Il voit bien que tu n’es pas heureuse au collège. Tu devrais lui en parler. Il pourrait t’aider.
— Je n’ai pas besoin d’aide. Lorsque mon père a un problème, il se débrouille avec. Il ne va pas pleurnicher et en parler à tout le monde.
Jess replia les jambes sous elle et reporta son attention sur l’écran.
— Je me débrouillerai toute seule. Il faut juste que je devienne plus forte.
— Non, Jess, ce n’est pas à toi de te remettre en question. C’est eux qui ont un problème, pas toi. Ne les laisse pas détériorer l’image que tu as de toi-même. C’est ce que j’ai fait, moi, et ce n’est pas la bonne solution.
Il lui coûtait de laisser remonter ces souvenirs de défaite. Jess tourna la tête pour la regarder.
— Comment tu t’es défendue, alors ?
— Je n’ai rien fait, admit Brenna. J’avais perdu ma confiance en moi. Ils l’ont sapée, et je les ai laissés faire.
— Il m’a échappé deux fois dans la forêt. Ce chien est ingérable !
Jess était déjà tombée à genoux par terre, les bras passés autour d’Ash qui recevait mille baisers et caresses.
— Tu es un méchant, méchant garçon. Personne ne te comprend.
— Oh ! je le comprends parfaitement, ce clebs ! marmonna Tyler en se débarrassant de sa parka. C’est juste un gangster.
— Il est adorable.
— Si c’est ça, pour toi, être adorable, je ne veux même pas penser à ce que tu vas me ramener quand tu commenceras à sortir avec des garçons.
— Ce n’est pas de moi qu’il est question.
— Eh bien, parlons de toi, justement. C’est une conversation que nous aurions dû avoir il y a déjà un siècle. Viens ici.
L’invite était caressante. Lorsqu’elle jeta un coup d’œil dans sa direction, sa libido s’éveilla sous la faim sensuelle qu’elle lut dans son regard.
— Je ne crois pas que ce serait une bonne idée, Ty.
— Si tu ne rappliques pas ici tout de suite, je viens te chercher. A toi de choisir.
— Jess peut se réveiller à tout moment.
— Je sais bien qu’elle risque de se réveiller. Je ne te propose pas une partie de jambes en l’air échevelée sous le sapin. C’est juste un câlin qu’il me faut. J’en ai sérieusement besoin, même si ce n’est pas ton cas. Viens t’asseoir avec moi.
Elle le rejoignit et se sentit presque rassérénée dans le cercle protecteur de ses bras. Etroitement pelotonnée contre lui, elle réussit à se détendre un peu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...